Accueil du site > Environnement > Centre d’enfouissement : « référendum d’initiative citoyenne » à (...)

Centre d’enfouissement : « référendum d’initiative citoyenne » à Gaël

mardi 12 décembre 2006

Gaël (Ille-et Vilaine commune de 1200 habitants à l’entée de la forêt de Brocéliande) : Le maire refuse d’organiser le référendum d’initiative locale voté par son Conseil Municipal.

Depuis le 29 juin 2006, le conseil Municipal de Gaël a voté quatre fois la mise en place d’un référendum d’initiative locale. Ce référendum avait pour but de consulter la population à propos de la future implantation d’une usine de compostage(« et de tri mécano-biologique ») de déchets ménagers qui doit s’implanter en même temps qu’un nouveau centre d’enfouissement d’une capacité de 600 000 Tonnes, regroupant les déchets de 65 communes du « smictom » centre-ouest Bretagne. Ces projets liés à l’enfouissement des déchets divisent fortement le conseil municipal et pèsent sur la population (depuis trente ans !.).

A chaque délibération du conseil municipal, la Préfecture d’Ille-etVilaine a répondu (par des courriers) que ce référendum était selon elle illégal. Les conseillers (aidés par un avocat) ont maintenu leur décision envoyée au Tribunal Administratif. La préfecture a demandé un recours en référé pour faire annuler ce référendum mais sa plainte a été jugé irrecevable (puisqu’envoyée 10 jours trop tard.).Ce référendum devait avoir lieu le 17 Décembre. Cependant, le maire refuse toujours de l’organiser !

Par conséquent une association locale (ASSURE) décide d’organiser symboliquement « un référendum d’initiative citoyenne » samedi 16 Décembre à l’occasion d’une après-midi de débats-conférences organisée à la salle polyvalente .

Ce dossier lié à l’enfouissement des déchets devait être traité « discrètement » par les responsables politiques locaux (toutes les délibérations-des 150 élus des 65 communes- étaient adoptés à l’unanimité !).

C’était sans compter sur la mobilisation des associations (Sauvegarde de Brocéliande de Concoret et ASSURE de Gaël)

Toutes les infos (articles de presse) sur le dossier sur le site http://www.sauvegarde-broceliande.org

Dans ce dossier se mélangent des intérêts politiques et financiers (l’exploitant du site est aussi conseiller général !).

La préfecture doit donner son accord dans à peine un mois. Les associations devront donc engager des procédures devant les tribunaux.. Nous éditons localement une petite gazette (disponible sur le site) qui regroupent les infos.

Luc Pérez membre de l’association ASSURE Tél : 02 99 07 72 98 ou 06 24 46 60 72. (perezluc wanadoo.fr)

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0