Accueil du site > Environnement > Manifestation de réoccupation des jardins des Prairies Saint-Martin

Manifestation de réoccupation des jardins des Prairies Saint-Martin

mardi 20 mars 2012 (Date de rédaction antérieure : 31 mars 2012).

Une manifestation suivie d’une ré-occupation des jardins ouvriers des Prairies St Martin aura lieu le samedi 31 mars à 14h00 (départ place de la mairie)

- Les jardins ouvriers des Prairies St Martin vont être détruits et ses habitants expropriés ! Cet espace quasi-centenaire, habité et cultivé de façon multiple, va être sacrifié et remplacé par un parc ornemental, dont personne ne pourra avoir l’usage réel. Les arguments donnés de la pollution des sols et des inondations, scientifiquement infondés*,ne sont qu’un prétexte pour reprendre la main sur ce milieu vivant au fonctionnement relativement autonome.

- Une décision confisquée depuis le début : occupons les jardins ! Toutes les démarches amiables ayant déjà échoués, la ré-occupation des jardins abandonnés apparaît comme le seul moyen de résister concrètement au projet. Nous, un collectif d’opposants au projet du parc, constitué lors des deux réunions publiques du 4 et du 29 février 2012, proposons une manifestation suivie de la ré-ouverture des jardins vacants, le 31 mars 2012. Au même moment, une nouvelle vague d’occupation de terres en friches aura lieu dans la ville de Dijon. Après une déambulation aux airs de jacquerie dans la ville - amenez vos fourches, bêches et semis ! - nous commencerons à cultiver les jardins, collectivement ou individuellement selon les envies. Nous finirons par un repas dans les jardins libérés.

Occuper et habiter cet espace des prairies St-Martin, cela veut dire en prendre soin nous-mêmes, et aussi y faire des repas, des fêtes, se donner des rendez-vous réguliers pour jardiner collectivement, organiser des échanges de semences, etc.

- Pas de parc ornemental, ni ici, ni ailleurs : cultivons notre autonomie alimentaire ! La sauvegarde et la création de parcelles cultivables en ville posent directement la question de la proximité avec notre alimentation en zone urbaine et celle d’habiter des territoires vivants. L’espace cultivable en ville est une espèce en voie de disparition, et la politique d’urbanisation de la ville ne fait qu’aggraver ce problème : d’autres prairies et d’autres jardins sont en passe d’être détruits, à la plaine de Baud, à la ZI Sud Est, aux Matelouères, etc. Alors qu’au moins 800 personnes sur Rennes attendent de pouvoir cultiver à côté de chez eux !

*Si il y a pollution, ce qui n’a été ni démontré ni précisé, il existe des méthodes de dépollution (par les plantes, par exemple)

Venez nombreux le Samedi 31 Mars à 14 heures, pour manifester contre la destruction des Jardins ouvriers des Prairies Saint Martin !

Lien : http://tousauxprairies.noblogs.org/

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0