Accueil du site > Environnement > Peuple des dunes. Manifestation Erdeven. 12 000 opposants aux (...)

Peuple des dunes. Manifestation Erdeven. 12 000 opposants aux extractions

dimanche 25 mars 2007

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté cet après-midi à l’appel de défenseurs de l’environnement sur une plage d’Erdeven contre un projet d’extraction de sable en mer au large de la presqu’île de Quiberon.

Arborant de nombreux drapeaux bretons, environ 12.000 personnes ont afflué sur cette plage de l’Atlantique pour protester contre le projet porté notamment par le groupe Lafarge. Des banderoles proclamant « Lafarge, pas touche aux plages » et « Le marchand de sable ne passera pas » étaient également visibles.

Les manifestants, parmi lesquels on comptait de nombreux élus locaux ainsi que la candidate Verts à l’élection présidentielle Dominique Voynet, ont peu à peu composé une fresque humaine de 180 m de long sur 20 m de large, pour former les lettres du nom du collectif organisateur du rassemblement,

Le peuple des sables (des dunes). Ce collectif fédère quelque 150 associations locales de défense de l’environnement, a indiqué son co-fondateur Jean Grésy. Le cimentier Lafarge prévoit, selon les organisateurs, d’extraire 18 millions de tonnes de sable pendant 30 ans sur les fonds marins du domaine public maritime, le long des côtes du Morbihan.

De nombreux défenseurs de l’environnement estiment que cela entraînerait une submersion d’une grande partie du littoral, consécutive à la disparition des dunes côtières, ce que réfute la Société rennaise de dragage, la filiale de Lafarge en charge du projet.

L’extraction de sable en mer, encore peu développée en France, est jugée nécessaire par Lafarge du fait de la raréfaction des ressources des carrières terrestres

http://www.letelegramme.com/une/art_846816.php

peuple_des_dunes

pétition, déclaration et revue de presse sur : http://peupledesdunes.blog.com/

sur ile-de-groix.info : 12000 manifestants débonnaires contre Lafarge (+ photos)

1 Message

  • Opération NIMBY ou véritable prise de conscience politique ?

    NIMBY : abréviation de l’expression anglaise not in my back yard : « pas dans mon jardin ». On parle du « syndrome NIMBY » lorsque les riverains s’opposent à l’implantation d’infrastructures ou d’équipements susceptibles de créer des nuisances, réelles ou supposées.

    ou alors opportunisme électoral !

    NIMEY : abréviation de l’expression anglaise not in my election year : « pas pendant l’année de mes élections ». Le « syndrome NIMEY » touche les élus. Il se révèle lorsqu’un projet d’aménagement ou d’équipement, porteur de nuisances possibles pour la population est proposé peu de temps avant une échéance électorale.

    Répondre à ce message

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0